PARENTS : Soutien numérique et aide pour l'enseignement à distance, cliquez ici

 

VIsionnez les capsules d'encouragements de l'humoriste Patrick Groulx et de l'athlète Alice Marchessault!

 

Vous avez des questions concernant l’organisation dans les établissements scolaires en lien avec la COVID-19? Visitez la page COVID-19.

 

Veuillez prendre note que le chiffre zéro (0) doit être ajouté à la fin de tous les numéros de poste téléphoniques dorénavant (ex. poste 6002-0). 

 

 

Fermeture des écoles ou interruption du service de transport scolaire en cas d'intempéries ou d'urgence

Advenant des intempéries ou toute situation exceptionnelle, le centre de services scolaire vous informera de l’ouverture ou de la fermeture des établissements ou encore du maintien en totalité ou en partie des activités en diffusant ces renseignements sur son site Internet ainsi que sur les ondes des postes de radio ou de télévision suivants : 

• CIME – La couleur musicale des Laurentides (101,3 ou 103,9)
• The beat of Montreal (92,5)
• Radio Circulation AM (730)
• Rythme FM (105,7)
• CKOI-FM (96,9 ou 98,5)
• Rouge FM (107,3)
• Énergie (94,3)
• CFTM-TV (TVA – Canal 10 – LCN – Salut Bonjour)
• CBC – Radio Canada – RDI (Radio-Canada – Canal 2)

Vous pouvez également consulter le message téléphonique décrivant la situation en composant le 819 326-0333.


Maintien des activités ou fermeture des écoles lors d’intempéries

Une décision des parents

La décision de fermer nos établissements ou de maintenir les écoles ouvertes et d’assurer le transport scolaire est prise très tôt le matin et s’applique à l’ensemble du territoire du centre de services scolaire. Les conditions climatiques ou routières peuvent se détériorer pendant la journée faisant en sorte que certains trajets ne puissent être effectués entièrement ou que certains parcours soient perturbés. C’est pourquoi nous demandons à tous les parents d’être vigilants et d’évaluer s’il y a lieu d’aller à la rencontre de l’autobus ou de décider qu’il est plus adéquat que leur enfant demeure à la maison. Aucun élève ne subira de préjudice si son parent préfère qu’il demeure à la maison sur la base des conditions qu’il a lui-même observées. Le parent demeure toujours responsable de la sécurité de son enfant jusqu’à ce qu’il monte à bord de l’autobus ou dès qu’il en descend. Si, dans des circonstances exceptionnelles, le transport sécuritaire du retour s’avère impossible jusqu’à certaines résidences, les parents seront informés par téléphone et ils iront chercher leur enfant au service de garde ou à l’école.

La décision du centre de services scolaire

La décision de suspendre nos activités, de fermer nos établissements ou de maintenir les écoles ouvertes lors d’intempéries est prise très tôt le matin par le directeur général du centre de services scolaire après vérification et consultation notamment auprès des municipalités qui nous renseignent sur l’état des routes et des travaux entrepris en fonction des conditions climatiques, auprès des autorités qui émettent les bulletins météo et les prévisions pour toute la journée, auprès des transporteurs scolaires, auprès des centres de services scolaires voisins et selon l'avis de la direction du transport scolaire du centre de services scolaire. Tous les éléments pouvant influencer la décision sont rigoureusement étudiés. Nous considérons également que notre organisation offre un service public et, à ce titre, nous privilégions le maintien de nos activités sauf si nous estimons qu’il y a un risque pour la sécurité. Notre principal souci est de prendre une décision dans l’intérêt des élèves. Puisque notre décision est prise pour l’ensemble du territoire, il est possible que, malgré toutes les démarches que nous effectuons, nous ne soyons pas informés de l’état ou des conditions prévalant sur une route en particulier ou dans un sous-secteur. Un parent pourrait constater que la route desservant son lieu de résidence est obstruée ou non praticable sans que nous ayons de moyen de le savoir, et ce, malgré nos nombreuses communications avec les autorités concernées et le fait que sur l’ensemble de notre réseau de transport, les conditions sont adéquates. De plus, alors que nous aurions pris la décision de maintenir les écoles ouvertes très tôt le matin et évalué que le transport s’effectuerait de façon sécuritaire, les conditions pourraient se détériorer pendant la journée pour des motifs hors de notre contrôle.