Projet de modification à certains services dispensés à l'école L'Arc-en-Ciel

Résumé des motifs de la consultation publique

En raison d’un manque d’espace à l’école L’Arc-en-Ciel, il nous est impossible d’y accueillir toute la clientèle scolaire des municipalités d’Huberdeau, d’Arundel, de Barkmere et une partie du Canton de Montcalm (Weir) pour la prochaine année scolaire (2017-2018). Effectivement, sept locaux seraient nécessaires alors que seulement six seront disponibles.

Conséquemment à une analyse des principaux éléments et critères de décision considérés et hypothèses d’organisation des services touchés par les changements, des décisions difficiles doivent être prises afin de continuer à assurer la qualité des services dispensés aux élèves de ce territoire dans le respect de nos obligations.

Option recommandée

Le scénario1 soumis à la consultation publique prévoit le transfert des élèves du préscolaire 5 ans vers l’école Le Carrefour, située à Saint-Rémi-d’Amherst, pour les raisons suivantes :

1. Nous considérons que peu d’élèves seront touchés par ce changement puisque 5 des 10 élèves qui vivront ce transfert vers l’école Le Carrefour fréquentent actuellement cette école au service préscolaire 4 ans. Ils continueront donc leur parcours au préscolaire à cette école, ce qui nous apparait moins préjudiciable comme situation;

2. Un élève ne peut être déplacé plus d’une fois au primaire2. Ainsi, après avoir terminé leur préscolaire à l’école Le Carrefour, les élèves soumis à ce transfert réintégreront leur école de quartier, l’école L’Arc-en-Ciel, lors de leur passage en 1re année pour y faire tout leur parcours primaire.

3. Nous avons reçu l’autorisation de la part du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour avoir un service additionnel à l’école Le Carrefour. Les services professionnels y sont plus accessibles au préscolaire, ce qui nous apparait comme étant avantageux pour ces élèves.


Rappel

Nous désirons rappeler à la population que cette modification de services dispensés à l’école L’Arc-en-Ciel doit être réévaluée chaque année. Conséquemment, si les prévisions démographiques3 venaient à changer et qu’il devenait possible d’accueillir toute la clientèle du territoire, incluant celle du préscolaire, et ce, dans le respect de la capacité d’accueil de l’école, les services dispensés4 seraient modifiés pour permettre le retour de tous les services d’enseignement.

 

1 Annexe 1, scénario de formation des groupes, école L'Arc-en-ciel, avec modification des services dispensés, 2017-2018

2 Annexe 2, Commission scolaire des Laurentides, Politique sur les critères d’inscription des élèves

3 Annexe 3, Ministère de l’Éducation, prévision de l’effectif scolaire de la Commission scolaire des Laurentides, secteur 1 : Saint-Rémi/Huberdeau

4 Annexe 4, Commission scolaire des Laurentides, Politique relative au maintien ou à la fermeture d'une école et aux changements à des services éducatifs dispensés dans une école

Avis public de consultation